Conditions Générales de Vente entre Professionnels - Prestation de service

En téléchargement

Téléchargez ce contrat aujourd'hui et votre accès à la plateforme juridique de référence LegalPlanet.pro est inclus :

  • Modèles de contrats en illimité
  • Mises à jour permanentes
  • Vos Conventions Collectives à jour
  • Questions Réponses juridiques gratuites
  • Accès au juridique applicable à votre Métier
Modèle de 'Conditions Générales de Vente entre Professionnels - Prestation de service' à Télécharger (Format Word MS et Pages pour Mac OS, 15 pages, avec Mise à jour, Modifiable librement, Revente ou Publication interdite)

Plus de détails

Qu'est-ce que les Conditions Générales de Vente (CGV) entre professionnels pour une prestation de service ?

Les Conditions Générales de Vente (CGV) sont un ensemble de clauses contractuelles définissant les modalités de vente entre professionnels. Elles encadrent les relations commerciales et précisent les obligations et droits de chaque partie.Selon l'article L441-1 du Code de commerce, les CGV doivent inclure les conditions de vente, le barème des prix unitaires, les réductions de prix, et les conditions de règlement. Elles sont obligatoires pour toute activité commerciale.

Quels sont les éléments obligatoires des CGV pour une prestation de service entre professionnels ?

Les CGV doivent contenir plusieurs éléments obligatoires pour être conformes à la législation. Selon l'article L441-1 du Code de commerce, elles doivent inclure :- Les conditions de vente - Le barème des prix unitaires - Les réductions de prix - Les conditions de règlementCes éléments permettent de clarifier les termes de la prestation de service et d'éviter les litiges.

Comment rédiger les CGV pour une prestation de service entre professionnels ?

La rédaction des CGV doit être précise et claire. Il est recommandé de suivre les directives de l'article L441-1 du Code de commerce. Les CGV doivent inclure :- Les conditions de vente - Le barème des prix unitaires - Les réductions de prix - Les conditions de règlementIl est conseillé de consulter un avocat pour s'assurer de la conformité des CGV.

Les CGV doivent-elles être acceptées par le client professionnel ?

Oui, les CGV doivent être acceptées par le client professionnel pour être applicables. Selon l'article L441-1 du Code de commerce, elles doivent être communiquées au client avant la conclusion du contrat.L'acceptation peut être formalisée par une signature ou par tout autre moyen prouvant l'accord du client.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect des CGV ?

Le non-respect des CGV peut entraîner des sanctions. Selon l'article L442-6 du Code de commerce, le non-respect des obligations contractuelles peut donner lieu à des dommages et intérêts.En cas de litige, le tribunal compétent peut être saisi pour trancher le différend et imposer des sanctions.

Les CGV peuvent-elles être modifiées unilatéralement ?

Non, les CGV ne peuvent pas être modifiées unilatéralement sans l'accord des deux parties. Selon l'article 1193 du Code civil, les contrats ne peuvent être modifiés ou révoqués que par consentement mutuel ou pour les causes que la loi autorise.Toute modification doit être acceptée par les deux parties pour être valide.

Les CGV doivent-elles être rédigées en français ?

Oui, les CGV doivent être rédigées en français. Selon l'article 2 de la loi Toubon (loi n° 94-665 du 4 août 1994), l'usage de la langue française est obligatoire dans les documents contractuels.Toutefois, une traduction peut être fournie à titre informatif, mais seule la version française fait foi.

Les CGV doivent-elles être enregistrées ou déposées quelque part ?

Il n'est pas obligatoire de déposer ou d'enregistrer les CGV. Cependant, il est recommandé de les conserver et de les communiquer systématiquement aux clients.Selon l'article L441-1 du Code de commerce, les CGV doivent être communiquées à tout acheteur qui en fait la demande.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses limitant la responsabilité ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses limitant la responsabilité, mais elles doivent respecter certaines conditions. Selon l'article 1170 du Code civil, toute clause qui prive de sa substance l'obligation essentielle du débiteur est réputée non écrite.Les clauses limitatives doivent être claires et ne pas créer un déséquilibre significatif entre les parties.

Les CGV peuvent-elles inclure des pénalités de retard ?

Oui, les CGV peuvent inclure des pénalités de retard. Selon l'article L441-10 du Code de commerce, les pénalités de retard sont exigibles sans qu'un rappel soit nécessaire.Le taux des pénalités doit être mentionné dans les CGV et ne peut être inférieur à trois fois le taux d'intérêt légal.

Les CGV peuvent-elles inclure des conditions de résiliation ?

Oui, les CGV peuvent inclure des conditions de résiliation. Selon l'article 1210 du Code civil, les contrats à durée indéterminée peuvent être résiliés à tout moment par l'une des parties, sous réserve de respecter un préavis raisonnable.Les conditions de résiliation doivent être clairement définies dans les CGV pour éviter les litiges.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de confidentialité ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de confidentialité. Ces clauses visent à protéger les informations sensibles échangées entre les parties.Selon l'article 1102 du Code civil, les parties sont libres de déterminer le contenu du contrat, sous réserve de respecter l'ordre public et les bonnes mœurs.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de force majeure ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de force majeure. Selon l'article 1218 du Code civil, la force majeure est un événement imprévisible et irrésistible qui empêche l'exécution du contrat.Les parties peuvent définir les événements considérés comme force majeure dans les CGV.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de non-concurrence ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de non-concurrence, mais elles doivent respecter certaines conditions. Selon l'article L1121-1 du Code du travail, la clause de non-concurrence doit être limitée dans le temps et l'espace et proportionnée aux intérêts légitimes de l'entreprise.Elle doit également prévoir une contrepartie financière pour être valide.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de propriété intellectuelle ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de propriété intellectuelle. Ces clauses visent à protéger les droits de propriété intellectuelle des parties, tels que les brevets, marques, et droits d'auteur.Selon l'article L111-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de médiation ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de médiation. Selon l'article 1530 du Code de procédure civile, la médiation est un processus structuré par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord avec l'aide d'un médiateur.Les parties peuvent convenir de recourir à la médiation en cas de litige.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de juridiction compétente ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de juridiction compétente. Selon l'article 48 du Code de procédure civile, toute clause qui, directement ou indirectement, déroge aux règles de compétence territoriale est réputée non écrite, sauf si elle a été convenue entre commerçants.Les parties peuvent choisir la juridiction compétente pour régler leurs litiges.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de révision de prix ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de révision de prix. Selon l'article L441-1 du Code de commerce, les conditions de révision des prix doivent être clairement définies dans les CGV.Ces clauses permettent d'ajuster les prix en fonction de certains critères, tels que l'évolution des coûts des matières premières.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de garantie ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de garantie. Selon l'article 1641 du Code civil, le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine.Les conditions de garantie doivent être clairement définies dans les CGV.

Les CGV peuvent-elles inclure des clauses de transfert de risque ?

Oui, les CGV peuvent inclure des clauses de transfert de risque. Selon l'article 1196 du Code civil, le transfert de propriété emporte transfert des risques.Les parties peuvent convenir d'un moment différent pour le transfert des risques, qui doit être clairement stipulé dans les CGV.

Donnez votre avis

Conditions Générales de Vente entre Professionnels - Prestation de service

Conditions Générales de Vente entre Professionnels - Prestation de service

Modèle de 'Conditions Générales de Vente entre Professionnels - Prestation de service' à Télécharger (Format Word MS et Pages pour Mac OS, 15 pages, avec Mise à jour, Modifiable librement, Revente ou Publication interdite)

Nouveau : avec Uplex.fr, signez tous vos documents juridiques (contrats, bons de commande …) avec une signature électronique fiable, sécurisée et reconnue juridiquement (conforme aux standards européens). Signature électronique 100% Sécurisée. En utilisant la signature électronique, vous accélérer votre productivité tout en préservant l’environnement.

QU’EST-CE QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Une signature électronique est un symbole ou un ensemble d’autres données au format numérique joints à un document électronique et appliqués ou adoptés par une personne avec l’intention de signer. Le plus souvent, les signatures électroniques prennent la forme d’une image représentant une signature physique.

POURQUOI UTILISER UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Le fait de signer électroniquement des documents permet de gagner du temps. Si quelqu’un vous envoie un document à signer, vous n’avez plus à l’imprimer, le signer et le scanner pour enfin le renvoyer. Vous pouvez signer électroniquement le document en quelques minutes et le renvoyer immédiatement. Vous pouvez même ajouter votre signature électronique sur un document à l’aide de votre tablette ou d’un appareil mobile.

LÉGAL, SÉCURISÉ ET PROFESSIONNEL

La signature électronique a une forte valeur légale en France comme dans le reste de l’Union Européenne. Forte de nombreuses jurisprudences en sa faveur, elle a pu depuis quelques années prouver sa valeur juridique. La solution Uplex.fr  est conforme aux exigences techniques de la Signature Electronique Avancée et également de la Signature Electronique Qualifiée (SEQ) au sens du règlement eIDAS.  Des certificats numériques permettant de maximiser la sécurité des transactions et des signatures sont nativement intégrés à nos solutions (conformité aux exigences ETSI). Les signataires n’ont plus besoin d’acheter un certificat numérique avant de pouvoir effectuer une signature. Est intégré, un certificat de signature recevable devant les tribunaux, avec un système de traçabilité numérique complet permettant de confirmer la validité de vos transactions. La solution Uplex.fr repose également sur les normes de chiffrement, les pratiques de conservation et de stockage et la sécurité des données les plus rigoureuses du secteur. En conséquence, vous êtes assuré de l’intégrité des données et ainsi de la légalité de vos transactions.

COMMENT PROFITEZ DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE 

Étape 1. Téléchargez un modèle sur Uplex.fr

Étape 2. Adressez-nous par email votre document finalisé (contrat, bon de commande …) ainsi que l’email de votre / vos cocontractant(s).

Étape 3. Cliquez sur le lien « Signez électroniquement votre document » (envoyé également à votre cocontractant).