Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical

49,90 €

Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical à télécharger. Les mises à jour et alertes juridiques sur ce Contrat sont offertes avec le département droit médical de la plateforme juridique Actoba.com. Ce modèle peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Plus de détails

CONTRAT D'ORTHOPTISTE 

 

Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical à télécharger (CDD). L'Orthoptiste a pour mission de rééduquer les muscles de l’œil pour guérir certains troubles de la vision (strabisme, fatigue visuelle, défaut de convergence…). L'Orthoptiste peut aussi intervenir après un accident, une intervention chirurgicale ou auprès des personnes malvoyantes. L’orthoptiste  effectue un bilan afin d’évaluer les capacités visuelles et les troubles à traiter. Avant de proposer un traitement, il ou elle prend en compte plusieurs critères : l’âge de la personne, sa pathologie et ses activités.  À travers des exercices adaptés à chaque patient, l’orthoptiste rééduque progressivement la vision. Il ou elle procède aux divers examens de l’acuité visuelle, comme  par exemple, mesurer la pression intérieure de l’oeil, l’épaisseur de la cornée ; il ou elle peut aussi effectuer des radios, analyser le fond de l’oeil. 

ORTHOPISTE, UN SPECIALISTE  

L’orthoptiste est le spécialiste du dépistage, de la rééducation et de la réadaptation oculaire. Il élabore et formalise un diagnostic orthoptique du patient à partir de l’examen clinique, de l’analyse de l’ordonnance et des données recueillies par test. Il évalue la fonction visuelle, la vision binoculaire et détecte les anomalies puis choisit les techniques de rééducation en orthoptie les plus adaptées. Il préconise les moyens de suppléance des fonctions visuelles et évalue la qualité des pratiques et des résultats des actions d’orthoptie. La plupart des orthoptistes travaillent en libéral, dans leur propre cabinet ou en collaboration avec un ophtalmologiste. Certains peuvent également exercer dans la fonction publique hospitalière. L’orthoptiste travaille sur prescription médicale et propose un traitement sur mesure. En cabinet, son planning s’adapte à la disponibilité de ses patients. La plupart des heures sont assurées tôt le matin et tard le soir. Lorsqu’il est salarié, ses horaires sont plus réguliers. Il peut travailler pour plusieurs établissements à la fois. Le métier est accessible après obtention du certificat de capacité. La formation, de niveau 3, dure 3 ans. L’entrée en formation nécessite de passer un examen d’entrée. Le candidat doit être titulaire du baccalauréat ou d’une équivalence reconnue. Ce certificat n’est pas accessible par la Validation des Acquis de l’Expérience.  Après une expérience professionnelle de 4 ans, l’orthoptiste peut préparer en 1 an, le diplôme de cadre de santé. Cette formation permet d’occuper un poste d’encadrement dans un service ou de formateur dans un institut de formation.

Description de ce Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical :  

- Format : Word 
- Téléchargement immédiat : oui
- 13 pages
- Mise à jour : Oui 
- Modifiable librement : Oui 
- Revente / Publication : interdite 

Questions Réponses

Pas encore de question, posez-la vôtre

Donnez votre avis

Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical

Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical

Contrat d'Orthoptiste en cabinet médical à télécharger. Les mises à jour et alertes juridiques sur ce Contrat sont offertes avec le département droit médical de la plateforme juridique Actoba.com. Ce modèle peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Nouveau : avec Uplex.fr, signez tous vos documents juridiques (contrats, bons de commande …) avec une signature électronique fiable, sécurisée et reconnue juridiquement (conforme aux standards européens). Signature électronique 100% Sécurisée. En utilisant la signature électronique, vous accélérer votre productivité tout en préservant l’environnement.

QU’EST-CE QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Une signature électronique est un symbole ou un ensemble d’autres données au format numérique joints à un document électronique et appliqués ou adoptés par une personne avec l’intention de signer. Le plus souvent, les signatures électroniques prennent la forme d’une image représentant une signature physique.

POURQUOI UTILISER UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Le fait de signer électroniquement des documents permet de gagner du temps. Si quelqu’un vous envoie un document à signer, vous n’avez plus à l’imprimer, le signer et le scanner pour enfin le renvoyer. Vous pouvez signer électroniquement le document en quelques minutes et le renvoyer immédiatement. Vous pouvez même ajouter votre signature électronique sur un document à l’aide de votre tablette ou d’un appareil mobile.

LÉGAL, SÉCURISÉ ET PROFESSIONNEL

La signature électronique a une forte valeur légale en France comme dans le reste de l’Union Européenne. Forte de nombreuses jurisprudences en sa faveur, elle a pu depuis quelques années prouver sa valeur juridique. La solution Uplex.fr  est conforme aux exigences techniques de la Signature Electronique Avancée et également de la Signature Electronique Qualifiée (SEQ) au sens du règlement eIDAS.  Des certificats numériques permettant de maximiser la sécurité des transactions et des signatures sont nativement intégrés à nos solutions (conformité aux exigences ETSI). Les signataires n’ont plus besoin d’acheter un certificat numérique avant de pouvoir effectuer une signature. Est intégré, un certificat de signature recevable devant les tribunaux, avec un système de traçabilité numérique complet permettant de confirmer la validité de vos transactions. La solution Uplex.fr repose également sur les normes de chiffrement, les pratiques de conservation et de stockage et la sécurité des données les plus rigoureuses du secteur. En conséquence, vous êtes assuré de l’intégrité des données et ainsi de la légalité de vos transactions.

COMMENT PROFITEZ DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE 

Étape 1. Téléchargez un modèle sur Uplex.fr

Étape 2. Adressez-nous par email votre document finalisé (contrat, bon de commande …) ainsi que l’email de votre / vos cocontractant(s).

Étape 3. Cliquez sur le lien « Signez électroniquement votre document » (envoyé également à votre cocontractant).