Contrat de captation de Concert

Téléchargez ce contrat aujourd'hui et votre accès à la plateforme juridique de référence LegalPlanet.pro est inclus :

  • Modèles de contrats en illimité
  • Mises à jour permanentes
  • Vos Conventions Collectives à jour
  • Questions Réponses juridiques gratuites
  • Accès au juridique applicable à votre Métier
Modèle de 'Contrat de captation de Concert' à Télécharger (Format Word MS et Pages pour Mac OS, 15 pages, avec Mise à jour, Modifiable librement, Revente ou Publication interdite)

Plus de détails

Qu'est-ce qu'un contrat de captation de concert ?

Un contrat de captation de concert est un accord juridique entre un artiste ou un groupe d'artistes et une société de production ou un diffuseur. Ce contrat permet la capture audiovisuelle d'un concert pour une diffusion ultérieure.Selon l'article L. 212-3 du Code de la propriété intellectuelle, "l'artiste-interprète a le droit de s'opposer à la fixation de sa prestation, à sa reproduction et à sa communication au public sans son autorisation écrite."

Quels sont les éléments essentiels d'un contrat de captation de concert ?

Les éléments essentiels d'un contrat de captation de concert incluent l'identification des parties, la description de la prestation, les modalités de captation, les droits d'exploitation, la durée du contrat, et les conditions financières.L'article 1108 du Code civil stipule que "quatre conditions sont essentielles pour la validité d'une convention : le consentement des parties, leur capacité de contracter, un objet certain qui forme la matière de l'engagement, et une cause licite dans l'obligation."

Quels droits sont cédés dans un contrat de captation de concert ?

Dans un contrat de captation de concert, les droits cédés peuvent inclure les droits de reproduction, de représentation, de distribution, et de communication au public. Ces droits permettent au producteur de diffuser le concert capté.L'article L. 212-4 du Code de la propriété intellectuelle précise que "l'autorisation de l'artiste-interprète est requise pour la fixation de sa prestation, sa reproduction et sa communication au public."

Quelle est la durée typique d'un contrat de captation de concert ?

La durée d'un contrat de captation de concert peut varier, mais elle est généralement définie par les parties. Elle peut être limitée à une période spécifique ou être perpétuelle, selon les termes convenus.L'article 1210 du Code civil indique que "les engagements perpétuels sont prohibés. Chacune des parties peut y mettre fin dans les conditions prévues pour les contrats à durée indéterminée."

Comment sont répartis les revenus issus de la captation de concert ?

La répartition des revenus issus de la captation de concert est généralement définie dans le contrat. Elle peut inclure des pourcentages sur les ventes, les diffusions, et d'autres formes d'exploitation.L'article L. 212-5 du Code de la propriété intellectuelle stipule que "l'artiste-interprète a droit à une rémunération pour chaque mode d'exploitation de la fixation de sa prestation."

Quels sont les droits moraux de l'artiste dans un contrat de captation de concert ?

Les droits moraux de l'artiste incluent le droit au respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre. Ces droits sont inaliénables et perpétuels, même après la cession des droits d'exploitation.L'article L. 121-1 du Code de la propriété intellectuelle précise que "l'auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre. Ce droit est attaché à sa personne."

Quelles sont les obligations du producteur dans un contrat de captation de concert ?

Le producteur a l'obligation de respecter les termes du contrat, de garantir la qualité de la captation, de payer les rémunérations dues, et de respecter les droits moraux de l'artiste.L'article 1231-1 du Code civil stipule que "le débiteur est condamné, s'il y a lieu, au paiement de dommages et intérêts soit à raison de l'inexécution de l'obligation, soit à raison du retard dans l'exécution."

Comment se négocie un contrat de captation de concert ?

La négociation d'un contrat de captation de concert implique des discussions sur les droits cédés, les conditions financières, la durée du contrat, et les obligations de chaque partie. Il est souvent conseillé de faire appel à un avocat spécialisé.L'article 1112 du Code civil précise que "l'initiative, le déroulement et la rupture des négociations précontractuelles sont libres. Ils doivent impérativement satisfaire aux exigences de la bonne foi."

Quels sont les recours en cas de litige sur un contrat de captation de concert ?

En cas de litige, les parties peuvent recourir à la médiation, à l'arbitrage, ou saisir les tribunaux compétents. Les clauses de résolution des litiges sont souvent incluses dans le contrat.L'article 2060 du Code civil indique que "on ne peut compromettre sur les questions intéressant l'ordre public et notamment sur les questions de l'état et de la capacité des personnes."

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect d'un contrat de captation de concert ?

Les sanctions peuvent inclure des dommages et intérêts, la résiliation du contrat, et des pénalités contractuelles. Le non-respect des droits d'auteur peut également entraîner des sanctions pénales.L'article 1231-5 du Code civil stipule que "lorsque le contrat stipule que celui qui manquera de l'exécuter paiera une certaine somme à titre de dommages et intérêts, le juge peut modérer ou augmenter la peine ainsi convenue."

Comment protéger les droits d'auteur dans un contrat de captation de concert ?

Pour protéger les droits d'auteur, il est essentiel de préciser les droits cédés, de respecter les droits moraux, et de prévoir des clauses de protection en cas de violation. L'enregistrement des œuvres auprès des organismes compétents est également recommandé.L'article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle stipule que "l'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous."

Quels sont les droits voisins dans un contrat de captation de concert ?

Les droits voisins sont les droits des artistes-interprètes, des producteurs de phonogrammes et de vidéogrammes, et des entreprises de communication audiovisuelle. Ces droits sont distincts des droits d'auteur mais complémentaires.L'article L. 211-1 du Code de la propriété intellectuelle précise que "les artistes-interprètes, les producteurs de phonogrammes et de vidéogrammes et les entreprises de communication audiovisuelle jouissent des droits voisins à ceux des auteurs."

Comment se déroule la captation d'un concert ?

La captation d'un concert implique la mise en place de matériel audiovisuel, la coordination avec les artistes et les techniciens, et le respect des conditions techniques et artistiques définies dans le contrat.L'article L. 212-3 du Code de la propriété intellectuelle stipule que "l'artiste-interprète a le droit de s'opposer à la fixation de sa prestation, à sa reproduction et à sa communication au public sans son autorisation écrite."

Quels sont les droits de diffusion dans un contrat de captation de concert ?

Les droits de diffusion incluent la diffusion télévisuelle, la diffusion en ligne, la diffusion en salles de cinéma, et la diffusion sur supports physiques. Ces droits doivent être clairement définis dans le contrat.L'article L. 122-2 du Code de la propriété intellectuelle précise que "la représentation consiste dans la communication de l'œuvre au public par un procédé quelconque, et notamment par récitation publique, exécution lyrique, représentation dramatique, projection publique et transmission télévisuelle."

Comment sont gérés les droits à l'image dans un contrat de captation de concert ?

Les droits à l'image des artistes doivent être respectés et leur autorisation doit être obtenue pour la captation et la diffusion de leur image. Ces droits sont souvent inclus dans le contrat de captation.L'article 9 du Code civil stipule que "chacun a droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l'intimité de la vie privée."

Quels sont les droits de reproduction dans un contrat de captation de concert ?

Les droits de reproduction permettent de copier la captation du concert sur différents supports, tels que DVD, Blu-ray, ou fichiers numériques. Ces droits doivent être clairement définis et cédés dans le contrat.L'article L. 122-3 du Code de la propriété intellectuelle précise que "la reproduction consiste dans la fixation matérielle de l'œuvre par tous procédés qui permettent de la communiquer au public d'une manière indirecte."

Comment sont gérés les droits de synchronisation dans un contrat de captation de concert ?

Les droits de synchronisation permettent d'associer la captation du concert à d'autres œuvres audiovisuelles, telles que des films ou des publicités. Ces droits doivent être négociés et inclus dans le contrat.L'article L. 132-24 du Code de la propriété intellectuelle stipule que "le contrat de production audiovisuelle est celui par lequel une personne physique ou morale, le producteur, prend l'initiative et la responsabilité de la réalisation d'une œuvre audiovisuelle."

Quels sont les droits de distribution dans un contrat de captation de concert ?

Les droits de distribution permettent de commercialiser la captation du concert sur différents marchés, tels que les ventes physiques, les ventes en ligne, et les locations. Ces droits doivent être définis dans le contrat.L'article L. 132-27 du Code de la propriété intellectuelle précise que "le contrat de distribution est celui par lequel le producteur cède à un distributeur le droit de commercialiser l'œuvre audiovisuelle."

Comment sont gérés les droits de communication au public dans un contrat de captation de concert ?

Les droits de communication au public permettent de diffuser la captation du concert à un large public, par des moyens tels que la télévision, l'internet, et les projections publiques. Ces droits doivent être inclus dans le contrat.L'article L. 122-2 du Code de la propriété intellectuelle stipule que "la représentation consiste dans la communication de l'œuvre au public par un procédé quelconque, et notamment par récitation publique, exécution lyrique, représentation dramatique, projection publique et transmission télévisuelle."

Quels sont les droits de suite dans un contrat de captation de concert ?

Les droits de suite permettent à l'artiste de percevoir une rémunération sur les reventes successives de la captation du concert. Ces droits doivent être négociés et inclus dans le contrat.L'article L. 122-8 du Code de la propriété intellectuelle précise que "l'auteur d'une œuvre graphique ou plastique a un droit de suite, c'est-à-dire un droit inaliénable à percevoir un pourcentage sur le prix de vente de toute revente de l'œuvre après la première cession opérée par l'auteur ou ses ayants droit."

Recommandé

Contrat parfaitement adapté à notre situation (artistes musiciens coproducteurs) qui souhaitaient avoir un droit de regard sur la captation et en connaître toutes les modalités

    complet

    document conclu facilement avec le propriétaire de la salle et les artistes, bien dater, date de livraison des supports à prévoir

      bien

      bien, un contrat de qualité, assez long, prix d’intervention de la prest à négocier,
      fiche explicative bienvenue avec le document

        Donnez votre avis !

        Donnez votre avis

        Contrat de captation de Concert

        Contrat de captation de Concert

        Modèle de 'Contrat de captation de Concert' à Télécharger (Format Word MS et Pages pour Mac OS, 15 pages, avec Mise à jour, Modifiable librement, Revente ou Publication interdite)

        Nouveau : avec Uplex.fr, signez tous vos documents juridiques (contrats, bons de commande …) avec une signature électronique fiable, sécurisée et reconnue juridiquement (conforme aux standards européens). Signature électronique 100% Sécurisée. En utilisant la signature électronique, vous accélérer votre productivité tout en préservant l’environnement.

        QU’EST-CE QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

        Une signature électronique est un symbole ou un ensemble d’autres données au format numérique joints à un document électronique et appliqués ou adoptés par une personne avec l’intention de signer. Le plus souvent, les signatures électroniques prennent la forme d’une image représentant une signature physique.

        POURQUOI UTILISER UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

        Le fait de signer électroniquement des documents permet de gagner du temps. Si quelqu’un vous envoie un document à signer, vous n’avez plus à l’imprimer, le signer et le scanner pour enfin le renvoyer. Vous pouvez signer électroniquement le document en quelques minutes et le renvoyer immédiatement. Vous pouvez même ajouter votre signature électronique sur un document à l’aide de votre tablette ou d’un appareil mobile.

        LÉGAL, SÉCURISÉ ET PROFESSIONNEL

        La signature électronique a une forte valeur légale en France comme dans le reste de l’Union Européenne. Forte de nombreuses jurisprudences en sa faveur, elle a pu depuis quelques années prouver sa valeur juridique. La solution Uplex.fr  est conforme aux exigences techniques de la Signature Electronique Avancée et également de la Signature Electronique Qualifiée (SEQ) au sens du règlement eIDAS.  Des certificats numériques permettant de maximiser la sécurité des transactions et des signatures sont nativement intégrés à nos solutions (conformité aux exigences ETSI). Les signataires n’ont plus besoin d’acheter un certificat numérique avant de pouvoir effectuer une signature. Est intégré, un certificat de signature recevable devant les tribunaux, avec un système de traçabilité numérique complet permettant de confirmer la validité de vos transactions. La solution Uplex.fr repose également sur les normes de chiffrement, les pratiques de conservation et de stockage et la sécurité des données les plus rigoureuses du secteur. En conséquence, vous êtes assuré de l’intégrité des données et ainsi de la légalité de vos transactions.

        COMMENT PROFITEZ DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE 

        Étape 1. Téléchargez un modèle sur Uplex.fr

        Étape 2. Adressez-nous par email votre document finalisé (contrat, bon de commande …) ainsi que l’email de votre / vos cocontractant(s).

        Étape 3. Cliquez sur le lien « Signez électroniquement votre document » (envoyé également à votre cocontractant).