Contrat de Storyboarder

39,90 €

Contrat de Storyboarder à télécharger. Les mises à jour et alertes juridiques sur ce contrat sont offertes avec le département droit du travail de la plateforme juridique Actoba.com. Ce modèle peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Plus de détails

CONTRAT DE STORYBOARDER

 

Contrat de Storyboarder à télécharger (CDD). Le Salarié est soumis à la Convention collective nationale de l'animation du 28 juin 1988. Le Storyboarder fait partie de la Filière 2 réalisation (2D/3D), la 1ère étape du travail de Storyboarder consiste à lire et analyser le scénario qu’il interprétera ensuite en séquences et en plans. Il doit avant tout comprendre les attentes du réalisateur. Selon l’importance du projet, il peut y avoir un seul ou plusieurs storyboarders qui constituent une équipe dirigée par un chef storyboarder.

 

MISSIONS DU STORYBOARDER

 

 

Le storyboarder ou le chef storyboarder travaille en liaison étroite avec le réalisateur. Il réalise la transcription visuelle du scénario. Il divise le scénario en autant de plans que nécessaires pour la fabrication du film, définissant ainsi le découpage et le timing de l’œuvre. Chaque plan compte plusieurs dessins. Chaque plan dessiné mentionne la position des décors et des personnages, les mouvements de caméra, le cadrage, les sons, les effets spéciaux, l’orientation de la caméra… Le storyboard est aujourd'hui essentiellement dessiné directement sur ordinateur grâce à des logiciels dédiés. Le storyboard peut avoir différents styles et formats et être en couleur ou en noir et blanc. Dans tous les cas, il se présente comme un recueil de croquis (roughs) qui prévoit les cadrages, les mouvements de caméra. Dans la production 3D, le storyboarder assure toutes ces tâches, mais dans l’univers spécifique des images de synthèse. Dès la conception, il dispose d’une palette graphique pour réaliser son travail. Qu’il s’agisse d’un film ou d’un produit multimédia, le story-boarder, sur la base du script, travaille avec le réalisateur pour déterminer la nature et le contenu des dessins, des illustrations et des images à produire. Parce qu'il assure la transcription visuelle du scénario, il est le maillon entre l'écrit et le visuel. Il établit le document de travail qui explique, détaille ce qu'il faut filmer. Le storyboard permet de préciser le nombre et la complexité des plans appuyant ainsi les réalisateurs.  Le storyboarder 3D doit aussi maîtriser parfaitement les logiciels 2D (Photoshop…) et 3D (3ds Max, Maya…).

 

STORYBOARDER : UN METIER CLEF DU SECTEUR DE L’ANIMATION

Dans le secteur de l’animation, il existe 7 filières spécifiques :

 

La filière réalisation : les métiers qui concourent à la bonne réalisation du film comme par exemple le storyboarder qui assure l’adaptation graphique, le développement du découpage et le timing du storyboard ou le directeur artistique qui veille tout au long de la production au respect du style et des critères artistiques et graphiques d’une œuvre sous la direction d’un réalisateur ;

 

La filière conception : les métiers qui concourent à la représentation graphique de tous les éléments du film d’animation (personnages, paysages, lieux etc.).

 

La filière « lay out » (mise en forme) : les métiers qui permettent de décomposer les plans en éléments indépendants et de spécifier la position de chacun de ces éléments dans le temps.

 

La filière animation : les métiers qui permettent de porter à l’écran le jeu des personnages et/ou les animations d’effets spéciaux requis par la réalisation.

 

La filière décors, rendu et éclairage : les métiers qui réalisent les éléments d’un décor : couleurs, ambiances et lumières.

 

La filière traçage, scan et colorisation : une grande variété de métiers comme gouacheur (mise en couleur au pinceau des éléments graphiques), opérateur scan (numérisation des éléments graphiques), coloriste (mise en couleur numérique des éléments graphiques préalablement numérisés) ;

 

La filière production, régie : différents métiers qui permettent la réalisation d’un film sur le plan technique et administratif.

 

La filière exploitation, maintenance : ensemble des métiers qui permettent la finalisation technique d’un film pour qu’il soit exploité.

 

La  filière recherche et développement : les métiers qui travaillent sur les évolutions techniques pour améliorer la réalisation de films d’animation.

 

Pour exercer la profession de storyboarder la maîtrise de l'outil informatique (palette graphique, images de synthèse, ...) est impérative. L'activité s'exerce au sein de studios de films d'animation, de sociétés de production de films d'animation. Le storyboarder doit pouvoir :

 

-        Traduire un concept ou un script en représentation visuelle

-        Réaliser la modélisation de personnages, véhicules, objets et décors par les textures

-        Réaliser la modélisation de personnages, véhicules, objets et décors par le volume

-        Réaliser la modélisation de personnages, véhicules, objets et décors par les couleurs

-        Déterminer et gérer l'éclairage

-        Réaliser l'animation des personnages au moyen de Set up (création de squelettes d'animation)

-        Modéliser des éléments graphiques

-        Définir la composition d'éléments graphiques

-        Intégrer les éléments d'animation dans le chaînage global du pipe-line d'animation

-        Contrôler la conformité de réalisation d'un projet

-        Déterminer des actions correctives

-        Mettre en images le scénario du film d'animation (story-board ou scénarimages)

-        Concevoir l'univers artistique du film d'animation

-        Réaliser l'animation des personnages au moyen de Motion capture (capture de mouvements)

-        Concevoir la stéréoscopie (3D relief)

-        Concevoir les effets spéciaux (fluides, particules, tissus, cheveux, muscles, corps, ...)

-        Concevoir la pixellisation

-        Effectuer des opérations de compositing : Modification d'éléments filmés (cache / restore)

-        Effectuer des opérations de compositing : Suppression de fond vert (keying)

-        Effectuer des opérations de compositing : Stabilisation d'éléments filmés (traking)

-        Effectuer des opérations de compositing : Etalonnage des couleurs et lumières

-        Effectuer des opérations de compositing : Gestion de passes de rendu 3D

-        Effectuer des opérations de compositing : Création d'arrière-plans par combinaison de plusieurs éléments (matte painting)

-        Effectuer des opérations de compositing : Intégration des effets spéciaux

-        Utiliser des outils de traitement ou d'intégration en animation 2D

-        Utiliser des outils de traitement ou d'intégration en animation 3D

-        Utiliser des outils de traitement ou d'intégration d'effets spéciaux VFX - Visual effects

-        Utiliser des logiciels

-        Superviser la pré-production d'un film d'animation

-        Superviser la production d'un film d'animation

-        Superviser la postproduction d'un film d'animation 

 

Description de ce Contrat de storyboarder

 

- Format : Word 
- Téléchargement immédiat : oui 
- 25 pages 
- Mise à jour : Oui 
- Modifiable librement : Oui 
- Revente / Publication : interdite

Donnez votre avis

Contrat de Storyboarder

Contrat de Storyboarder

Contrat de Storyboarder à télécharger. Les mises à jour et alertes juridiques sur ce contrat sont offertes avec le département droit du travail de la plateforme juridique Actoba.com. Ce modèle peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Questions Réponses

Pas encore de question, posez-la vôtre

Nouveau : avec Uplex.fr, signez tous vos documents juridiques (contrats, bons de commande …) avec une signature électronique fiable, sécurisée et reconnue juridiquement (conforme aux standards européens). Signature électronique 100% Sécurisée. En utilisant la signature électronique, vous accélérer votre productivité tout en préservant l’environnement.

QU’EST-CE QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Une signature électronique est un symbole ou un ensemble d’autres données au format numérique joints à un document électronique et appliqués ou adoptés par une personne avec l’intention de signer. Le plus souvent, les signatures électroniques prennent la forme d’une image représentant une signature physique.

POURQUOI UTILISER UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Le fait de signer électroniquement des documents permet de gagner du temps. Si quelqu’un vous envoie un document à signer, vous n’avez plus à l’imprimer, le signer et le scanner pour enfin le renvoyer. Vous pouvez signer électroniquement le document en quelques minutes et le renvoyer immédiatement. Vous pouvez même ajouter votre signature électronique sur un document à l’aide de votre tablette ou d’un appareil mobile.

LÉGAL, SÉCURISÉ ET PROFESSIONNEL

La signature électronique a une forte valeur légale en France comme dans le reste de l’Union Européenne. Forte de nombreuses jurisprudences en sa faveur, elle a pu depuis quelques années prouver sa valeur juridique. La solution Uplex.fr  est conforme aux exigences techniques de la Signature Electronique Avancée et également de la Signature Electronique Qualifiée (SEQ) au sens du règlement eIDAS.  Des certificats numériques permettant de maximiser la sécurité des transactions et des signatures sont nativement intégrés à nos solutions (conformité aux exigences ETSI). Les signataires n’ont plus besoin d’acheter un certificat numérique avant de pouvoir effectuer une signature. Est intégré, un certificat de signature recevable devant les tribunaux, avec un système de traçabilité numérique complet permettant de confirmer la validité de vos transactions. La solution Uplex.fr repose également sur les normes de chiffrement, les pratiques de conservation et de stockage et la sécurité des données les plus rigoureuses du secteur. En conséquence, vous êtes assuré de l’intégrité des données et ainsi de la légalité de vos transactions.

COMMENT PROFITEZ DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE 

Étape 1. Téléchargez un modèle sur Uplex.fr

Étape 2. Adressez-nous par email votre document finalisé (contrat, bon de commande …) ainsi que l’email de votre / vos cocontractant(s).

Étape 3. Cliquez sur le lien « Signez électroniquement votre document » (envoyé également à votre cocontractant).