Contrat de Journaliste Pigiste

49,90 €

Contrat de Journaliste Pigiste à Télécharger. Les mises à jour et alertes juridiques sur ce Contrat sont offertes avec le département droit de la presse de la plateforme juridique Actoba.com. Ce modèle peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Plus de détails

Objet du Contrat de Journaliste Pigiste

 

Contrat de Journaliste Pigiste à Télécharger. La pige est un mode de rémunération et non un contrat en soi. Ce modèle de Contrat de Journaliste Pigiste s’adresse aux journalistes qui doivent être distingués des auteurs non-journalistes professionnels. Le journaliste professionnel est celui qui a pour occupation principale régulière et rétribuée l'exercice de sa profession dans une ou plusieurs publications quotidiennes ou périodiques ou dans une ou plusieurs agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources (ce n’est pas un critère déterminant mais il possède généralement la carte d'identité professionnelle qui constate sa qualité de journaliste.) ; le journaliste professionnel rémunéré à la pige ou non, bénéficie d’une présomption de contrat de travail. 

Régime de ce Contrat de Journaliste Pigiste

 

Ce modèle de Contrat en téléchargement est un contrat de travail de Journaliste Pigiste soumis à la Convention collective nationale des journalistes du 1er novembre 1976, telle que refondue le 27 octobre 1987 et étendue à l’ensemble de la profession par l’arrêté du 2 février 1988.   

 

 

Requalification du Contrat de pigiste

 

En l’absence de contrat écrit avec les pigistes, le risque de requalification est important en présence i) de revenus principaux du pigiste tirés de son activité (revenus calculés auprès de tous les titres de presse), ii) lorsqu’il y a un véritable lien de subordination avec l’employeur. A titre d’exemple, dans une affaire récente, un contrat de pigiste a été requalifié. Suite à une importante baisse des articles commandés par la revue pour laquelle elle œuvrait, une journaliste pigiste a obtenu la requalification de sa collaboration en contrat de travail à durée indéterminée.   Ayant eu une activité principale, régulière et rétribuée dans une entreprise de presse assurant des publications périodiques et en tirant le principal de ses ressources, la situation de la pigiste répondait bien à la définition du journaliste professionnel énoncée par l’article L. 7111-3 du Code du travail. Dès lors, l’employeur (une entreprise de presse) lui ayant fourni, de 2004 à 2007, un volume permanent de commandes d’articles, la convention liant les parties depuis le mois d’avril 2004 était présumée être un contrat de travail, peu important que les rémunérations versées à la pigiste aient été qualifiées de droits d’auteur soumis aux retenues de l’AGESSA, le lien de subordination étant par ailleurs démontré par le fait que les sujets des articles commandés s’inséraient dans des rubriques calibrées qui lui étaient imposées, que les articles devaient être fournis dans un délai également imposé et que leur teneur était contrôlée par la direction de la publication. Il en résulte que la relation professionnelle ininterrompue ayant existé entre la pigiste et l’employeur doit être qualifiée de contrat de travail à durée indéterminée depuis la date de parution de la première revue à laquelle a collaboré la pigiste (le calcul des primes d’ancienneté a été fixé à cette date).

 

Barèmes de salaires du Journaliste Pigiste

 

Ce modèle de Contrat de Pigiste est accompagné des barèmes de salaires actualisés. Compte tenu de l’absence de référence au temps de travail, il est mis en place un système d'équivalence fondé sur un « coefficient de référence » et sur la fréquence des piges. Le coefficient de référence (« y ») est égal au montant total des piges perçues sur la dernière année civile, y compris le treizième mois et congés payés divisé par le / minimum mensuel rédacteur du barème dans l'entreprise ou, à défaut, dans la forme de presse considérée de la même période de référence × 13. Le coefficient de référence est plafonné à 1.

Présomption simple de salariat du pigiste

Le nombre d’heures effectué par un pigiste n’a pas d’impact sur la requalification en contrat de travail. Une pigiste ayant collaboré avec la société Investir Publications comme journaliste professionnelle a obtenu la requalification de ses interventions en Contrat de travail à durée indéterminée. La pigiste a bénéficié de la présomption de salariat. L’employeur peut renverser la présomption de salariat s’il établit que la collaboration avec la journaliste rémunérée à la pige était occasionnelle. Sur la base de 5 articles par an pendant une année et demi, les juges ont conclu que la collaboration entre les parties était régulière.

Fourniture d'un volume constant de travail

Si l’employeur d’un pigiste, collaborateur régulier, n’est pas tenu de lui fournir un volume de travail constant, il doit néanmoins lui fournir du travail (même ponctuellement). S’il ne satisfait plus à cette obligation de lui fournir du travail, le journaliste professionnel rémunéré à la pige est fondé à solliciter la résiliation judiciaire du contrat de travail aux torts de l’employeur y compris en cas d’arrêt de la publication d’un titre de presse. La société Investir Publications a ainsi manqué à son obligation de procurer du travail à la pigiste qui était devenue sa collaboratrice régulière, en sorte que la demande de résiliation judiciaire pour manquement grave de l’employeur à ses obligations contractuelles était justifiée. La résiliation judiciaire a eu les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

 

Description de ce contrat de journaliste pigiste :

- Format : Word 
- 12 pages 
- Mise à jour : Oui 
- Modifiable librement : Oui 
- Revente / Publication : interdite

bien

un modèle accessible et clair
une version plus légère aurait été appréciée, inflation juridique !

    Trés bien

    tout est clair et bien expliqué avec la notice, je recommanderai à l'occasion

      satisfait

      modèle satisfaisant et surtout avec les seuils de rémunération qui dépendent des accords collectifs, tout y est, cession des droits d'auteur aussi

        Conforme

        conforme à mes attentes : la notice tres complete éclaire bien les clauses du modele

          trés pro

          modele detaillé et bien fait, il y a tous les salaires avec le type de journal

            exhaustif

            Le commentaire affiché n'était pas trés parlant, ce contrat de travail est fourni et bien documenté, il concerne les pigistes qui disposent du statut de journaliste, Les barèmes de salaires actualisés et par zones géographiques et titres de presse syndiqués apportent un gain de temps appréciable.

              Tb

              Super complet, les salaires des pigistes par supports sont annexée, je recommenderai en cas de besoin

                Donnez votre avis !

                Donnez votre avis

                Contrat de Journaliste Pigiste

                Contrat de Journaliste Pigiste

                Contrat de Journaliste Pigiste à Télécharger. Les mises à jour et alertes juridiques sur ce Contrat sont offertes avec le département droit de la presse de la plateforme juridique Actoba.com. Ce modèle peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

                Questions Réponses

                Pas encore de question, posez-la vôtre

                Nouveau : avec Uplex.fr, signez tous vos documents juridiques (contrats, bons de commande …) avec une signature électronique fiable, sécurisée et reconnue juridiquement (conforme aux standards européens). Signature électronique 100% Sécurisée. En utilisant la signature électronique, vous accélérer votre productivité tout en préservant l’environnement.

                QU’EST-CE QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

                Une signature électronique est un symbole ou un ensemble d’autres données au format numérique joints à un document électronique et appliqués ou adoptés par une personne avec l’intention de signer. Le plus souvent, les signatures électroniques prennent la forme d’une image représentant une signature physique.

                POURQUOI UTILISER UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

                Le fait de signer électroniquement des documents permet de gagner du temps. Si quelqu’un vous envoie un document à signer, vous n’avez plus à l’imprimer, le signer et le scanner pour enfin le renvoyer. Vous pouvez signer électroniquement le document en quelques minutes et le renvoyer immédiatement. Vous pouvez même ajouter votre signature électronique sur un document à l’aide de votre tablette ou d’un appareil mobile.

                LÉGAL, SÉCURISÉ ET PROFESSIONNEL

                La signature électronique a une forte valeur légale en France comme dans le reste de l’Union Européenne. Forte de nombreuses jurisprudences en sa faveur, elle a pu depuis quelques années prouver sa valeur juridique. La solution Uplex.fr  est conforme aux exigences techniques de la Signature Electronique Avancée et également de la Signature Electronique Qualifiée (SEQ) au sens du règlement eIDAS.  Des certificats numériques permettant de maximiser la sécurité des transactions et des signatures sont nativement intégrés à nos solutions (conformité aux exigences ETSI). Les signataires n’ont plus besoin d’acheter un certificat numérique avant de pouvoir effectuer une signature. Est intégré, un certificat de signature recevable devant les tribunaux, avec un système de traçabilité numérique complet permettant de confirmer la validité de vos transactions. La solution Uplex.fr repose également sur les normes de chiffrement, les pratiques de conservation et de stockage et la sécurité des données les plus rigoureuses du secteur. En conséquence, vous êtes assuré de l’intégrité des données et ainsi de la légalité de vos transactions.

                COMMENT PROFITEZ DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE 

                Étape 1. Téléchargez un modèle sur Uplex.fr

                Étape 2. Adressez-nous par email votre document finalisé (contrat, bon de commande …) ainsi que l’email de votre / vos cocontractant(s).

                Étape 3. Cliquez sur le lien « Signez électroniquement votre document » (envoyé également à votre cocontractant).