Contrat de Sonorisateur

49,90 €

Contrat de Sonorisateur à télécharger (description ci-dessous). Les mises à jour et alertes juridiques sur la profession sont offertes avec le département droit de la musique de la plateforme juridique Actoba.com. Ce contrat peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Plus de détails

OBJET DU CONTRAT DE SONORISATEUR


Contrat de Sonorisateur
à télécharger. Ce contrat est un CDD d'usage, le salarié étant soumis à la Convention collective de l'édition phonographique du 30 juin 2008. Ce modèle de Contrat est accompagné de la grille de classification de l'emploi concerné, du barème de salaire applicable et des dispositions spécifiques applicables. 

 

MISSIONS DU SONORISATEUR

 

Le sonorisateur est un technicien travaillant au sein de l’équipe technique. Il réalise l'installation et les réglages des éléments de sonorisation (micros, enceintes, amplis, ...). Il procède à la diffusion ou à l'enregistrement des sons (ambiances, voix, dialogues, ...) de spectacles, de tournages selon les impératifs de la production et la réglementation relative aux niveaux sonores. Il effectue l'entretien et la maintenance du matériel son. Il peut aussi réaliser la prise de son à l'aide d'une perche sur un tournage. Il peut  coordonner une équipe. Le sonorisateur a une parfaite connaissance du son (sensation auditive provoquée par une vibration) et de sa propagation dans l’espace. Trois éléments sont nécessaires à l’existence d’un son : i) une source qui produit le son ; ii) un milieu qui transmet la vibration ; iii) )  un récepteur : l’oreille et l’ouïe. Le son est produit par la vibration d’un corps solide, liquide ou gazeux qui constitue la source sonore. L’origine de cette vibration peut être de diverses natures : choc, frottement, variation de pression, stimulation électrique… Les vibrations produites par une source sonore sont transmises à l’air ambiant auquel elles imposent une variation de pression. Ces variations de pression se propagent dans l’air et dans tous milieux élastiques – sauf dans le vide - sans qu’il y ait déplacement de matière, mais seulement transmission d’énergie de proche en proche : la vibration provoque le déplacement des particules autour de l’objet qui s’entrechoquent avec les particules voisines pour revenir à leur point de départ. Le sonorisateur est chargé d’amplifier et de diffuser divers instruments de musique, des voix, une bande son, un film… Il se doit de respecter l’œuvre musicale, la nature du son de l’instrument de chaque musicien et d’être au service du public : il doit rendre agréable l’écoute d’un spectacle, et ce, à tout endroit de la salle (de manière équilibrée du premier au dernier rang). Le sonorisateur doit être organisé, ponctuel et constamment à l’écoute de ce qui se passe sur le plateau pour réagir en conséquence. Le sonorisateur peut aussi se spécialiser en mixeur façade (responsable du son dans la salle) ; mixeur retours de scène (chargé de la diffusion sur scène) ; câbleur ou patcheur (installe et connecte les microphones) .. Le sonorisateur travaille le plus souvent sur la base d’une fiche technique (document réalisé par l‘équipe technique de l’artiste et joint au contrat d’engagement). La fiche technique indique notamment le type de matériel son, lumière et plateau à fournir par l’organisateur, les temps de montage et répétition nécessaires, ainsi que les besoins en personnel. Lorsqu’un organisateur achète un spectacle, il s’engage à mettre à disposition de l’artiste les moyens techniques et humains demandés par cette fiche technique. En cas de manquement important, l’artiste pourrait annuler sa représentation et conserver son cachet. En particulier, la fiche technique Son comprend généralement :

 

-         une liste des besoins en matériel (son-backline…)

-         une liste des besoins humains (assistants, régisseurs façade et retours…)

-         un plan d’implantation scénique

-         une liste de câblage des micros et lecteurs

-         un planning de travail

-         la liste des contacts techniques

-         1 CD de signaux de test

-         1 casque

-         1 rouleau de papier adhésif, un feutre indélébile (pour les marquages sur la console et

-         ses périphériques)

-         1 lampe de poche

-         1 appareil de mesure (tension et continuité)

-         1 lot de tournevis plats et cruciformes

-         1 jeu de clé six pans

-         1 fer à souder, de l’étain

-         1 échantillon de fusibles pour appareillages électroniques et coffrets d’alimentation

-         1 lot de pinces : coupante, à dénuder, plate

-         1 rouleau d’adhésif électricien

-         quelques raccords : inverseurs de phase, XLR sans masse …

-         2 ou 3 piles 9 Volts, 1 blister de LR03 et LR06.

 

 

FORMATION DU SONORISATEUR

 

L’accès au métier se fait en général après un BTS métiers de l’audiovisuel option « métiers du son ». Il est également accessible avec un diplôme de niveau Bac en audiovisuel, cinéma, spectacle ou musique complété par une expérience professionnelle. Les recrutements sont ouverts sur contrat de travail à durée déterminée d'usage, sur vacation ou sur contrat de travail à durée indéterminée (chaînes de télévision, sociétés de production, sociétés prestataires techniques de service, ...).    

 

Description de ce Contrat de Sonorisateur :  

 

- Format : Word 
- Téléchargement immédiat : oui 
- 18 pages 
- Mise à jour : Oui 
- Modifiable librement : Oui 
- Revente / Publication : interdite

Donnez votre avis

Contrat de Sonorisateur

Contrat de Sonorisateur

Contrat de Sonorisateur à télécharger (description ci-dessous). Les mises à jour et alertes juridiques sur la profession sont offertes avec le département droit de la musique de la plateforme juridique Actoba.com. Ce contrat peut être téléchargé avec le forfait illimité de modèles de contrats. 

Questions Réponses

Pas encore de question, posez-la vôtre

Nouveau : avec Uplex.fr, signez tous vos documents juridiques (contrats, bons de commande …) avec une signature électronique fiable, sécurisée et reconnue juridiquement (conforme aux standards européens). Signature électronique 100% Sécurisée. En utilisant la signature électronique, vous accélérer votre productivité tout en préservant l’environnement.

QU’EST-CE QU’UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Une signature électronique est un symbole ou un ensemble d’autres données au format numérique joints à un document électronique et appliqués ou adoptés par une personne avec l’intention de signer. Le plus souvent, les signatures électroniques prennent la forme d’une image représentant une signature physique.

POURQUOI UTILISER UNE SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ?

Le fait de signer électroniquement des documents permet de gagner du temps. Si quelqu’un vous envoie un document à signer, vous n’avez plus à l’imprimer, le signer et le scanner pour enfin le renvoyer. Vous pouvez signer électroniquement le document en quelques minutes et le renvoyer immédiatement. Vous pouvez même ajouter votre signature électronique sur un document à l’aide de votre tablette ou d’un appareil mobile.

LÉGAL, SÉCURISÉ ET PROFESSIONNEL

La signature électronique a une forte valeur légale en France comme dans le reste de l’Union Européenne. Forte de nombreuses jurisprudences en sa faveur, elle a pu depuis quelques années prouver sa valeur juridique. La solution Uplex.fr  est conforme aux exigences techniques de la Signature Electronique Avancée et également de la Signature Electronique Qualifiée (SEQ) au sens du règlement eIDAS.  Des certificats numériques permettant de maximiser la sécurité des transactions et des signatures sont nativement intégrés à nos solutions (conformité aux exigences ETSI). Les signataires n’ont plus besoin d’acheter un certificat numérique avant de pouvoir effectuer une signature. Est intégré, un certificat de signature recevable devant les tribunaux, avec un système de traçabilité numérique complet permettant de confirmer la validité de vos transactions. La solution Uplex.fr repose également sur les normes de chiffrement, les pratiques de conservation et de stockage et la sécurité des données les plus rigoureuses du secteur. En conséquence, vous êtes assuré de l’intégrité des données et ainsi de la légalité de vos transactions.

COMMENT PROFITEZ DE LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE 

Étape 1. Téléchargez un modèle sur Uplex.fr

Étape 2. Adressez-nous par email votre document finalisé (contrat, bon de commande …) ainsi que l’email de votre / vos cocontractant(s).

Étape 3. Cliquez sur le lien « Signez électroniquement votre document » (envoyé également à votre cocontractant).